Limitation des liens d’actualités contra la loi sur la « taxe sur les liens »

Google limite l’accès aux sites d’actualités de Californie en réponse à la proposition de loi sur la « taxe sur les liens ». La California Journalism Preservation Act (CJPA) exigerait que Google paie les éditeurs de presse pour les liens vers leur contenu.

Quels sont les détails de la loi sur le « link tax » en Californie ?

Google a annoncé son intention de limiter l’accès aux sites d’actualités pour une partie des utilisateurs en Californie. Cette décision est une réponse directe à la California Journalism Preservation Act (CJPA), une loi proposée qui obligerait les plateformes en ligne à payer les éditeurs de presse pour les liens vers leur contenu.

En effet, Google teste cette limitation pour évaluer l’impact potentiel de la CJPA sur ses services et comprendre les implications économiques et techniques de cette législation.

Qu’est-ce que la California Journalism Preservation Act ?

La California Journalism Preservation Act (CJPA), introduite au California State Legislature, vise à soutenir le journalisme local en imposant une « taxe sur les liens ».

Cette loi exigerait que des entreprises comme Google rémunèrent les médias lorsqu’ils dirigent les lecteurs vers des articles d’actualité. L’objectif de la CJPA est de redistribuer une partie des revenus générés par les grandes plateformes aux éditeurs de presse, afin de renforcer la viabilité économique des médias locaux et de garantir la diversité des sources d’information.

Quelle est la réaction de Google face à la CJPA ?

En réponse à la CJPA, Google mène un test avec un pourcentage d’utilisateurs en Californie pour évaluer l’impact potentiel de cette loi sur ses services. Pendant cette période de test, Google supprime les liens vers les sites d’actualités de Californie couverts par la législation proposée.

Cette initiative permet à Google de mesurer les effets pratiques de la loi, tant pour les utilisateurs que pour les éditeurs de presse, et de préparer des réponses adaptées en fonction des résultats obtenus.

Quelle est la position de Google sur la CJPA ?

Google exprime des réserves quant à la CJPA, arguant que cette loi pourrait nuire à l’industrie des médias et avantager les grands conglomérats médiatiques et les fonds spéculatifs au détriment des petits médias locaux.

Google souligne qu’elle a déjà mis en place plusieurs initiatives pour aider les éditeurs de presse à innover et à accroître leur visibilité sur ses plateformes, telles que des programmes de soutien financier et des outils technologiques pour optimiser la distribution de contenu.

Quelles sont les recommandations de Google pour soutenir l’industrie des médias en Californie ?

Google appelle les législateurs à envisager des approches alternatives pour soutenir l’industrie des médias sans nuire aux petits médias locaux. La société propose que le soutien à l’industrie des médias en Californie passe par une combinaison de financements publics et privés, et par des mesures qui encouragent l’innovation et la durabilité économique des éditeurs.

Google insiste sur la nécessité d’un soutien équilibré qui n’introduit pas de nouvelles contraintes susceptibles de désavantager les petites entreprises médiatiques face aux grands conglomérats.